Trop d’impôts mal utilisés

Le maire communiste dépense trop pour le fonctionnement de la ville, beaucoup plus que les villes voisines, sans pour autant que le service aux fontenaysiens soit de meilleure qualité.

Les dépenses de fonctionnement de la mairie sont excessives et, au bout du compte, il reste très peu pour aider les associations au service des fontenaysiens qui reçoivent beaucoup moins de subventions qu’ailleurs (30 % de moins) et surtout il ne reste pas assez pour investir.

Le maire communiste n’investit pas assez pour l’avenir de notre ville et entretient mal son patrimoine.

Les dépenses d’investissement pour l’entretien des rues, des écoles ou des bâtiments publics sont très insuffisantes et inégalement réparties sur le territoire de la commune, comme chacun peut le constater au quotidien. Fontenay entretient mal son patrimoine, n’investit pas assez et pas toujours à bon escient pour son avenir. Depuis que le maire actuel dirige notre commune, c’est-à-dire depuis 2001, les dépenses d’équipement ont été inférieures de 30 % à celles des villes de taille équivalente !

Le maire communiste a fait augmenter les impôts beaucoup plus vite que le coût de la vie.

Depuis que le maire actuel dirige notre commune, les impôts locaux payés par les fontenaysiens ont augmenté de plus de 50 %, (+ 53 % pour la taxe d’habitation et + 55 % pour la taxe foncière), c’est-à-dire beaucoup plus vite que l’inflation (+ 23 %).

L’Appel pour Fontenay propose :

Le gel des impôts locaux jusqu’en 2020 pour ne plus peser sur le pouvoir d’achat des ménages.

La diminution des dépenses de fonctionnement pour disposer des marges de manœuvre permettant d’investir.

Un plan d’investissements pluri-annuel pour entretenir notre patrimoine, nos rues, nos écoles et surtout pour préparer l’avenir.