DEMOCRATIE, CITOYENNETÉ ET INTERCOMMUNALITÉ

< PrécédentSommaireSuivant >

Un juste équilibre entre élus et associations

Nous créerons 6 grands conseils de quartiers centrés autour des écoles (Edouard Vaillant / Langevin / Jules Ferry / Victor Duruy / Michelet / Alouettes) dont les représentants ne seront plus désignés par le maire mais élus au cours d’une assemblée générale. Nous proposerons que le conseil de quartier des Alouettes soit intercommunal avec la participation d’habitants de Neuilly-Plaisance et du Perreux. Une feuille de route des engagements sera établie dès le premier jour. Nous favoriserons la participation des jeunes aux décisions de la municipalité en créant un conseil municipal des 15/25 ans.

La Maison du Citoyen sera transformée en véritable maison des associations. Elle sera dirigée par un conseil d’administration paritaire composé de présidents d’associations élus, de membres issus d’élus municipaux et de membres de l’administration communale. Nous améliorerons la transparence pour l’ensemble des débats, conseils municipaux, commissions, … et pour les décisions prises. Nous instituerons des règles claires pour les attributions de logements sociaux, subventions aux associations, avantages accordés, etc. Nous sécuriserons la situation juridique et les baux des associations fontenaysiennes. Etudes, documents, marchés publics, budgets, procès-verbaux seront disponibles sur le site de la ville. Murielle Michon est signataire de la charte ANTICOR.

Il est aujourd’hui difficile de travailler sur l’intercommunalité en termes institutionnels vu les incertitudes qui portent sur la future organisation métropolitaine (compétences, structures etc. ).

Pour autant la nouvelle municipalité rompra entièrement avec les pratiques de la mairie sortante, fermée à toute coopération intercommunale. L’analyse intercommunale sera au cœur de toutes les réflexions ; optimisation et partages des équipements et des couts, satisfaction des besoins des habitants (carte scolaire), organisation urbaine (pistes cyclables, stationnement).

La démarche sera engagée avec l’ensemble des communes riveraines ; Nogent, Le Perreux, Neuilly, Montreuil, Vincennes ainsi qu’une réflexion spécifique avec Paris sur le Bois de Vincennes.

Parmi les axes déjà évoqués avec les communes voisines on peut ainsi parler d’un projet qui consisterait à :

  • La création d’un conseil de quartier intercommunal aux Alouettes avec Rosny, Le Perreux et Neuilly sera proposé à ces communes.
  • Le rapatriement du projet de lycée, supporté par la région Ile de France, a Fontenay, ville où il devait se situer à l’origine, en lieu et place du site de la Jarry actuellement enlisé. Le site de l’usine Gaveau, actuellement inoccupé, proche du RER, ferait l’objet d’une réflexion approfondie. L’arrivée d’un lycée dans ce secteur pourrait être l’occasion de revitaliser ce quartier Pasteur à l’abandon.

< PrécédentSommaireSuivant >