DE LA PETITE ENFANCE A LA TERMINALE

< PrécédentSommaireSuivant >

Nos grandes priorités : l’épanouissement, l’aide aux apprentissages, les langues

Nous avons l’ambition d’offrir aux élèves de la maternelle au CM2 l’épanouissement et le soutien nécessaire pour qu’ils rentrent au collège, sereins munis des atouts essentiels

Or, nombreux sont les enfants, qui lors de leur entrée au collège ont besoin de soutien sur les apprentissages fondamentaux, notamment le français. La suppression des RASED, les classes surchargées ne favorisent pas les apprentissages. En concertation avec les enseignants, les parents, les associations, nous allons mettre en place des programmes permettant d’accompagner les élèves sur le chemin du collège. Parmi les mesures concrètes, la prise en charge de l’étude du soir et la mise en place de renforts adaptés pour accompagner les élèves. La pratique de langues étrangères, nous y sommes de plus en plus confrontés chaque jour, est un atout important pour la poursuite des études. Nous en favoriserons la pratique par la mise en place d’un laboratoire municipal de langues. Les lieux d’accueil scolaires sont un facteur important de réussite scolaire. Nous engagerons d’urgence la rénovation des locaux scolaires les plus vétustes, notamment, les groupes Langevin, Wallon, Ferry.

Dernier sujet, la réforme des rythmes scolaires. La concertation est à reprendre et cette fois ci avec l’ensemble des acteurs, enseignants, parents, animateurs, et un réel projet pédagogique partagé.

  • Ouvrir de nouvelles crèches municipales et départementales

Nous réviserons les critères d’attribution des places en crèche et créerons une commission plurale pour que cette attribution se fasse dans la transparence.  Nous améliorerons les horaires d’ouverture des crèches. Nous réserverons des places en crèche pour les cas d’urgence par exemple l’hospitalisation des parents. Nous soutiendrons les initiatives de crèches parentales associatives et de crèches d’entreprises. Nous créerons une Halte Garderie aux Larris

Nous favoriserons la scolarisation des enfants de moins de 3 ans.

avant-après_moreau_enfance_640

  • Rendre l’étude du soir gratuite

Trop d’enfants en école élémentaire (CP à CM2) ne fréquentent pas l’étude accompagnée pour des raisons financières. Nous souhaitons que chaque élève puisse avoir les mêmes chances de réussite. Nous financerons l’étude accompagnée pour tous les élèves de la ville.

  • Ouvrir un laboratoire municipal de langue

La pratique de langues étrangères est un atout important pour la réussite de nos enfants. Nous les inciterons à la pratique des langues étrangères par la mise en place d’un laboratoire municipal de langues.

  • Etablir un plan d’urgence de rénovation des locaux scolaires.

Nous pensons qu’il est plus facile de faire aimer l’école à un enfant dès lors que les locaux sont accueillants (chauffage, éclairage, peinture,…). Aussi, nous établirons un plan d’urgence afin d’accélérer les travaux de remise en état des établissements scolaires les plus délabrés.

  • Restauration scolaire

 Nous améliorerons la qualité de repas servis et favoriserons l’usage des produits issus de l’agriculture de proximité.

  • Retravailler en concertation la réforme des rythmes scolaires

Nous ferons preuve de volontarisme pour la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaire à Fontenay-sous-Bois. Nous retravaillerons avec l’ensemble des acteurs concernés (parents, enseignants, animateurs, …) afin de conjuguer une meilleure répartition des temps d’apprentissages académiques avec la pratique d’activités culturelles, sportives et ludiques.

  • Aider la recherche de stage de fin de collège

Le stage de classe de troisième offre aux collégiens une première expérience du milieu professionnel. Mais la recherche de stage est trop souvent limitée au cadre familial. Nous mettrons en place une structure facilitant les stages pour les élèves de 3° et 4° dans les entreprises locales (rapprocher l’offre et la demande).

  • Partenariat avec le lycée Michelet

Nous favoriserons l’étude  d’un partenariat entre le lycée Michelet et les entreprises du secteur bancaires implantées sur le Val de Fontenay.

  • Nouveau lycée dans le secteur Parapluies-Rigollots

Nous relancerons le projet du nouveau lycée dans le secteur Parapluies-Rigollots. Si l’actuel projet à rue de la Jarry à Vincennes semblait définitivement enlisé nous proposerions d’étudier l’utilisation du site Gaveau.

  • Echanges culturels

Nous dynamiserons les échanges culturels des collégiens et lycéens avec les jeunes des villes jumelles.

  • Promouvoir une éducation non sexiste

Afin de lutter contre les inégalités entre hommes et femmes, il nous semble important de donner à chaque enfant la même éducation quel que soit son sexe. Pour cela, la formation des enseignants est nécessaire. La mise en place d’actions ponctuelles dans les écoles ou encore en lien avec la bibliothèque municipale sera également envisagée.

< PrécédentSommaireSuivant >