DES RATS DANS NOS QUARTIERS

<Article précédent> <Sommaire> <Article suivant>

rat100Les rats dans nos quartiers : ce fléau ne se règle pas avec des tracts, mesdames et messieurs les élus ! Il s’agit d’un réel fléau aux Olympiades, aux Larris, à la Redoute… Pour répondre au calvaire des habitants de ces quartiers infestés par les rats, la seule et unique action de nos élus a été la distribution de prospectus informant des risques encourus.

A quand une vraie politique de dératisation, de régulation et de prévention ?

Les rats partagent le quotidien des hommes depuis Mathusalem mais, en 2015 à Fontenay-sous-bois, le département, la mairie , et les bailleurs ignorent toujours comment faire pour endiguer la multiplication des rats dans notre ville.

« Il y en a plein. Il y en a partout ! » Aux olympiades, c’est en pure perte qu’Antonio fait des pieds et des mains pour les faire déguerpir.

Partout où il y a des hommes, il y a des rats. Ils se reproduisent à grande vitesse : à raison de trois à sept portées annuelles, une rate peut avoir entre vingt et trente-cinq rats par an. Les rats se plaisent en ville à cause de la proximité de l’homme. Avec les poubelles et les détritus, ils y trouvent de quoi se nourrir. Ils aiment aussi la chaleur des immeubles.

Le rat est dangereux car il véhicule des maladies telles que la leptospirose, la rage, le typhus, la chorioméningite, un tænia mortel pour l’homme, et même la peste, qu’ils peuvent transmettre par leurs puces.

Enfin, outre les problèmes d’hygiène, les incessants grignotages et grattages de ce noctambule peut rapidement transformer le quotidien en cauchemar. Dans le quartier La Redoute, Christine peut en témoigner : ‛‛rat’’-le-bol !!!!

La mission des services hygiène d’une Mairie consiste à réguler cette population, à faire poser des appâts, à faire entretenir les espaces verts, le réseau d’égouts et les lieux de dépôts d’ordure.

A Fontenay-sous-bois, les élus sont alertés depuis de nombreux mois mais personne, à la mairie, ne semble s’en soucier.

Pour vous aider, voici quelques conseils préventifs car avant d’avoir à s’en débarrasser, mieux vaut prévenir sa venue. Pour cela :

  • Évitez de laisser traîner ou de jeter des ordures à proximité de chez vous;
  • Pensez à bien fermer les conteneurs à ordures;
  • Ne laissez pas la cave ou le soupirail ouverts;
  •  Ne donnez pas à manger aux pigeons, la nourriture déposée et leur fiente attire les rats.

Murielle MICHON
Présidente de l’Appel pour Fontenay

<Article précédent> <Sommaire> <Article suivant>