QUELLES PRIORITES POUR LA REDOUTE

<Article précédent> <Sommaire> <Article suivant>

redoute100Il y a quelques mois, la municipalité a émis le projet de construire un théâtre dans le quartier de la Redoute. Cette idée reçoit un accueil très défavorable de la part de la population. Soyons clairs ! Cette hostilité se fonde sur plusieurs arguments objectifs, mais en aucun cas sur un refus du développement de la culture dans notre ville.

Première raison de ce rejet : alors que le quartier de la Redoute est déclaré « quartier prioritaire » par le ministère de la ville, n’y a-t-il pas d’autres priorités pour les dépenses publiques en cette période de vaches maigres ? Nos écoles par exemple, qui ont parfois plus de 40 ans, qui sont dans un état de vétusté manifeste, et qui, quelquefois, présentent des dangers pour nos enfants ! Et que dire de certaines de nos rues, de certains de nos trottoirs, de nos équipements sportifs, de nos infrastructures dont la municipalité peine et parfois même renonce à assurer l’entretien.

Deuxième point de contestation : un problème majeur se pose déjà dans le quartier de la Redoute comme souvent à Fontenay-sous-Bois, il concerne le stationnement. Or le projet ne prévoit pas de parking. En temps normal, garer son véhicule est déjà très compliqué, mais cela devient complètement ingérable lorsque des manifestations se produisent à la salle Jacques Brel ; le stationnement devient anarchique et trop souvent dangereux. Il n’est pas rare que les véhicules des habitants du quartier se retrouvent verbalisés, faute de pouvoir stationner convenablement.

Troisième point et non des moindres : le coût de fonctionnement de ce théâtre ! Alors que les coûts de fonctionnement de la mairie sont devenus exorbitants, comment va-t-on payer ces lourdes dépenses supplémentaires ?

Ne serait-il pas plus judicieux d’investir dans la rénovation de la salle Jacques Brel déjà existante, qui elle aussi a vieilli et aurait bien besoin d’une nouvelle jeunesse ? La question est posée. Que cache cette empressement à réaliser un investissement qui n’a rien de prioritaire et cela au détriment d’un entretien pourtant indispensable de nos installations existantes ?

Aujourd’hui ce théâtre reste un projet contre lequel se mobilisent de nombreux habitants du quartier de la Redoute, ainsi que beaucoup de fontenaysiens. Le maire et la majorité municipale vont-ils les entendre ? Affaire à suivre…

Christine LEBON
Membre du conseil d’administration de l’Appel pour Fontenay

<Article précédent> <Sommaire> <Article suivant>