Tous les articles par admin

Résultat de l’enquête sur les commerces de Fontenay-sous-Bois

L’association l’Appel pour Fontenay a lancé une enquête sur le commerce de proximité à Fontenay-sous-Bois entre octobre 2017 et février 2018.

A l’occasion de l’AG de l’Appel pour Fontenay, qui s’est tenue jeudi 5 avril 2018, a été présenté le résultat de l’enquête sur les commerces de Fontenay-sous-Bois. Près de 400 clients ont été interrogés, ainsi qu’une une quarantaine de commerçants. Un entretien avec le service développement économique de la Mairie a été conduit. Les résultats de l’enquête sont désormais disponibles et téléchargeables via le lien ci-dessous.

Résultat de l’enquête sur le commerce de proximité à Fontenay-sous-Bois

Le mot de Murielle Michon, présidente de l’ Appel pour Fontenay

Le commerce de détail est l’objet de nombreux débats en France. Il y a quelques semaines à peine, le Sénat a créé un groupe de travail chargé de présenter des propositions pour revitaliser les centres villes en déclin* : le commerce est au cœur des débats.

Car sans commerce, point de vie dans la cité. Nos commerçants sont non seulement des acteurs économiques mais ils sont aussi et peut- être surtout des animateurs de la vie de la cité.

Quel plaisir que de recevoir les conseils de cuisson de son boucher, d’acheter un morceau de parmesan tout juste arrivé de chez un petit producteur près de Parme ou d’essayer quelques pièces nouvelles de la collection printemps été. Quel bonheur de fouiller les rayons du libraire, de boire un verre en grignotant ou simplement d’acheter son journal ou sa revue. Dans les annonces immobilières, « proche tous commerces » est un argument de poids

Il y a quelques mois, le marchand de journaux de la rue Dalayrac a baissé définitivement son rideau et le Monoprix a cessé de distribuer la presse. Beaucoup m’en ont parlé et de fil en aiguille m’ont confié leur vision du commerce de détail à Fontenay, parfois positive, parfois négative.

Pour essayer de mesurer le ressenti des habitants de notre ville, notre association a décidé de mener une enquête sur le commerce de détail à Fontenay-sous-Bois. Les enquêteurs de l’Appel pour Fontenay ont mené plus de 400 entretiens dans la ville. Nous avons recensé les habitudes d’achats, les motivations et les attentes d’un panel de femmes et d’hommes habitant la commune et âgés de 18 ans et plus. Au-delà du questionnaire proposé, nous avons enregistré leurs commentaires et leurs souhaits. Nous avons également écouté 40 commerçants, qui nous ont parlé de leurs succès et de leurs difficultés.

Nous nous sommes enfin entretenus avec Madame Marie-José Do Rosario, Maire adjointe représentant le maire de Fontenay et avec M. Jean-Christophe Zussa, responsable du service développement économique, qui nous ont éclairés sur la politique de la ville en matière de commerce.

Je remercie Madame Marie-Josée Do Rosario et M. Jean-Christophe Zussa d’avoir consacré une matinée à nos questions.

Je remercie les Fontenaysiennes et les Fontenaysiens qui nous ont répondu avec beaucoup de gentillesse et qui très souvent nous ont encouragés.

Je remercie les commerçants de Fontenay pour leur accueil chaleureux et amical.

Je remercie enfin les concepteurs du questionnaire et les « enquêteurs » qui, par tous les temps, se sont mobilisés pour mener à bien ces entretiens et en particulier Dominique, Marie- Élisabeth, Ève, Priscilla, Hélène, Christophe, Pierre, Stéphane, Antonio, Gilles, Gilbert et Jean- Jacques.

Je suis heureuse aujourd’hui de vous présenter les résultats de notre enquête : tout d’abord les chiffres et le regard de la mairie sur le commerce de détail dans notre ville, puis le point de vue des commerçants et enfin l’avis des Fontenaysiens.

Bonne lecture.

Murielle Michon, présidente de l’Appel pour Fontenay

Résultat de l’enquête sur le commerce de proximité à Fontenay-sous-Bois

Enquête sur les commerces de Fontenay-sous-Bois

L’association l’Appel pour Fontenay lance une enquête sur le commerce de proximité à Fontenay-sous-Bois du 1 octobre au 23 décembre 2017.

Pourquoi une enquête ? 

Le commerce est non seulement au cœur du dynamisme économique d’une ville mais il est aussi porteur de lien social. Souvent l’unique lieu de rencontre des habitants, Il favorise la vie de quartier et la mixité, il est créateur d’emplois locaux et permet l’accès à des produits non proposés par la grande distribution.
L’augmentation du nombre de locaux vacants, la fermeture programmée d’autres, l’absence de diversité du tissu commercial suscitent des inquiétudes et cela nous a conduit à réaliser deux enquêtes d’opinion, l’une menée auprès des commerçants et artisans et l’autre auprès des habitants.

Participez à cette enquête via nos deux formulaires selon que vous êtes commerçant ou client ou habitant à Fontenay :

Retrouvez les résultats de l’enquête en début d’année 2018

Communiqué de l’Appel pour Fontenay du 4 Mai

 

Votons Macron  dimanche !

Pourquoi faut-il voter Macron dimanche ? Pourquoi ne faut-il pas s’abstenir ou voter blanc ?

S’abstenir, c’est ne pas voter, c’est refuser de prendre part à ce qui constitue un des fondements de notre démocratie : le droit et le devoir de dire et d’exprimer librement ce que l’on pense et de choisir celui qui va nous représenter et représenter notre pays pour les 5 prochaines années. Ils  sont nombreux dans notre histoire, pas si lointaine, ceux et celles qui se sont battus et qui ont donné leur vie pour qu’aujourd’hui nous puissions exercer cette liberté fondamentale. Ils sont nombreux ceux qui aujourd’hui  encore, de par le monde, se battent pour conquérir cette liberté. Pour tous ceux-là, par respect pour leur mémoire ou simplement par solidarité, nous devons aller voter dimanche !

Voter blanc, c’est refuser de choisir, c’est renvoyer dos à dos ce qui n’est pas de même nature, c’est considérer qu’il est égal de voter Macron ou Le Pen, qu’il n’y a pas de différence entre les deux et que notre pays demain se portera aussi bien ou aussi mal avec l’un ou avec l’autre. Le débat de mercredi soir est éclairant de ce point de vue…

Voter blanc, c’est nier que nous avons à choisir entre deux projets de société radicalement différents, deux programmes économiques et sociaux aux antipodes, deux visions de notre pays, de l’Europe et du Monde opposées.

Voter blanc, c’est prendre le risque de faire élire Le Pen et le Front National, c’est renforcer sa légitimité, c’est la banaliser, la dédiaboliser en oubliant d’où elle vient, quelle est sa personnalité, quelle est sa doctrine mortifère et qui sont les gens qui l’entourent.

Voter blanc, c’est aussi  permettre à Le Pen et au Front National d’obtenir un score élevé à l’élection présidentielle et de se projeter favorablement sur les législatives.

Voter blanc, c’est peut-être penser que Macron est sûr d’être élu, que les écarts dans les sondages sont trop importants et donc c’est laisser aux autres le soin de faire le travail, c’est s’en remettre aux autres pour écarter l’inacceptable. Et si les sondages se trompaient et si l’abstention ou le vote blanc renforçait le risque de voir Le Pen et le Front National au pouvoir ?

Voter Macron, pour certains, c’est bien sûr partager son projet ou une partie de son projet. Mais pour tous ceux, nombreux, qui ne partagent pas son projet, c’est avoir la certitude de pouvoir s’opposer demain au futur gouvernement,  le combattre (ou le défendre) démocratiquement, à l’Assemblée Nationale, dans les médias, à travers les réseaux sociaux ou en manifestant dans la rue.

Voter Macron, c’est vouloir un pays ouvert sur le monde et non replié sur lui-même, optimiste et confiant dans ses capacités et non pas un pays cherchant en permanence des boucs-émissaires, des responsables de ses propres échecs. Aujourd’hui dans le monde, les rares pays qui se sont refermés sur eux-mêmes, Cuba et la Corée du Nord par exemple, qui ont fermé leurs frontières, ce sont des pays qui ont sombré dans la dictature, dans l’abandon des libertés les plus élémentaires, dans le marasme économique et dans la détresse sociale.

Voter Macron c’est surtout défendre des valeurs communes celles qui nous permettent demain de vivre ensemble et non pas divisés, les uns contre les autres.

Nous sommes à un moment important de l’histoire de notre pays, un de ces tournants dont on ne connait pas toutes les conséquences, dont on identifie à peine une partie des risques mais dont on pressent qu’il peut y avoir un Avant et un Après.

Notre pays a besoin de se reconstruire en étant ouvert sur l’Europe et sur le Monde. Il doit être plus juste, plus apaisé, plus fraternel, plus protecteur de son environnement, plus respectueux de chacun et de ses différences. Or, on ne construit rien par l’opposition et le rejet mais on peut tout par l’intégration et la connaissance de l’autre. La diversité des pensées et des cultures est une chance pour notre pays. Nous ne pouvons choisir ou laisser choisir une vision identitaire et nostalgique, qui nous renferme et qui risque de plonger notre pays dans des divisions fratricides

 

Le 7 mai prochain il ne s’agira pas juste d’une élection présidentielle, il s’agira d’un choix de société, d’un choix décisif, d’un choix qui nous engage. Une société ne se construit pas uniquement par les hommes et les femmes politiques, elle se construit aussi parce que chacun de nous prend une part active dans la construction de notre avenir.

 

Alors, le 7 mai, allez voter, ne vous abstenez pas, ne votez pas blanc, soyez à la hauteur de nos parents et grands-parents qui ont construit notre beau pays !

 

 

Assemblée générale mardi 28 mars 2017 à 20H30

Convocation à l’Assemblée Générale de l’association

Cher(e)s ami(e)s,

J’ai le plaisir de vous convier à l’assemblée générale de l’association l’Appel pour Fontenay qui se tiendra le

Mardi 28 mars 2017 à 20H30

Maison du Citoyen et de la Vie Associative
Salle 209

16 Rue du Reverend Père Aubry
94120 Fontenay-sous-Bois

L’ordre du jour est le suivant :

  • Présentation et approbation du rapport d’activité 2016
  • Présentation et approbation du rapport financier 2016
  • Présentation du budget prévisionnel et des orientations politiques 2017
  • Election du conseil d’administration

En cas d’indisponibilité, vous avez la possibilité de vous faire représenter par un mandataire, lui-même adhérent et à jour de sa cotisation, muni du pouvoir ci-dessous. Si vous souhaitez participer au conseil d’administration, vous êtes invité(e) à faire connaître votre candidature.

En espérant pouvoir vous rencontrer lors de cette assemblée générale,

Bien sincèrement,

Murielle MICHON
Présidente de l’association

FONTENAYTHON Un défi pour la vie

Dans toute la France à lieu le lancement du Téléthon 2015. Tous les bénévoles vont se réunir dans divers coins de France pour ensemble lancer cette année encore le combat pour la vie.

A Fontenay, l’association L’ Appel pour Fontenay relève le défi et organise un grand événement le 5 décembre au stade André Laurent.

La réunion de lancement a eu lieu le mardi 15 septembre en présence de Amalia Rafrafi représentante de AFM-Téléthon du 94, avec Christine Lebon, Aurore Lechat et Murielle Michon, des représentants d’association et les premiers bénévoles. Le défi est lancé!

 

Remerciements

Bonjour,

Au nom de l’Appel pour Fontenay, je souhaite remercier l’ensemble des fontenaysiennes et fontenaysiens qui nous ont accordé leur confiance au premier tour des élections municipales de mars 2014.

Vous nous avez entendu sur notre souhait d’un nouvel équilibre et d’une représentativité citoyenne au delà des partis politiques. Nous continuerons à être présents dans notre ville pour défendre notre projet et nos idées.

Très cordialement,

Murielle Michon